Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Imprimer
- Livre d'or
- Plan du site
- Recommander
- Signaler un bug
- Faire un lien




Publicités :





Recommandés :

- Jeux gratuits
- Nos autres sites

   



Demande de correction

Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Demande de correction
Message de asmaa61 posté le 25-04-2019 à 00:51:28 (S | E | F)
j'ai besoin d'une correction de ma production écite .
Merci d'avance




Chaque père ou  mère a son propre méthode par laquelle  il se traite avec son enfant, certains parents aiment  être trop sévères et violents avec leurs enfants ,en croyant que c'est le meilleur moyen pour les éduquer, par suite il devient très fréquent de voir dans notre entourage des enfants  qui tremblent de peur devant leurs parents. La question qui se pose est :  est-ce que vraiment le fait de faire peur à un enfant est le moyen éfficace pour l'éduquer et le rend docile?
   La relation entre les parents et leurs enfants doit être basée sur l'amour et l'affection pas sur la peur et le sentiment d'horreur, donc les parents qui considèrent que faire peur à leurs enfants comme le moyen éfficient pour les éduquer se trompent .D'abord ,cette mauvaise méthode d'éducation élarge l'écart entre les parents et leurs petits, en effet l'enfant préfère rester loin de ses parents pour éviter leur dur comportement avec lui, et lorsqu'il commit une erreur ou tombe dans un problème se tait pour ne pas affronter le colère de ses parents, d'ailleurs faire peur à un fils le donne une charge de la haine qui va se transformer bel et bien au désir de veangance lorsqu'il va grandir étant donné que la violence ne peut engendrer que la violence, Ensuite la peur ne peut construire que des enfants de faible personnalité qui n'ont pas assez de courage pour affronter la vie et leurs obstacles. Enfin, le rôle essensiel des parents est de représenter la paix et la source du soin et de tendresse pour leurs enfants et quand on prive ces derniers de leurs propres droits, ils vont aller chercher d'autres personnes qui vont être une source d'amour et de sécurité pour eux non une source de peur et de souffrances morales et ces personnes là peuvent exploiter les enfants, donc cette méthode peut être une cause directe aux dangers .
Somme toute, il est clair que les parents qui croient que faire peur à leurs enfants est un moyen pour les éduquer se leurrent, Néomoins ils détruisent leurs relations avec eux .personellement je vois que les parents doivent être des amis avec leurs enfants et adopter la  communication pour règler les problèmes.



Réponse : Demande de correction de jij33, postée le 25-04-2019 à 06:46:30 (S | E)
Bonjour asmaa61
Vous êtes nouvelle sur ce forum et ne saviez pas encore que, avant de demander une nouvelle correction, on doit terminer la précédente. Il vous reste beaucoup à faire sur ce texte : Lien internet




Réponse : Demande de correction de asmaa61, postée le 27-04-2019 à 17:33:14 (S | E)
Merci pour m'informer des conditions du forum.
j'ai vérifié ma question précédente.



Réponse : Demande de correction de jij33, postée le 29-04-2019 à 08:21:10 (S | E)
Bonjour asmaa61
Vous n'avez pas retenu grand-chose de mes nombreuses remarques sur la ponctuation ! Cette fois encore, je signalerai les espaces mal placées par . Relisez et retenez ceci, car la ponctuation fait partie de l'orthographe ; au besoin, apprenez-le par cœur : « les signes simples (virgule et point) ne sont pas précédés mais sont suivis d'une espace. On doit mettre une espace avant et après les signes doubles, c'est-à-dire ; : ? ! ».
Lien 1 : à propos de baser : Lien internet
2) Lien 2 : commettre : Lien internet


Chaque père ou mère a son (accord) propre méthode par laquelle il se traite avec (incorrect : remplacer "par laquelle" par une préposition introduisant le but, suivie de l'infinitif et supprimer "avec") son enfant, (point) certains parents aiment être trop (inutile) sévères et violents avec leurs enfants ,en croyant que c'est le meilleur moyen pour les éduquer, par suite (connecteur de conséquence) il devient très fréquent de voir dans notre entourage des enfants qui tremblent de peur devant leurs parents. La question qui se pose est : est-ce que vraiment le fait de (supprimer et placer "vraiment" après "est") faire peur à un enfant est le moyen éfficace (pas d'accent avant une consonne double) pour l'éduquer et le rend (les mots ou groupes reliés par une conjonction de coordination sont de même nature et de même fonction) docile?
La relation entre les parents et leurs enfants doit être basée (voir lien 1) sur l'amour et l'affection pas (remplacer par "et non") sur la peur et le sentiment d'horreur, donc les parents qui considèrent que faire peur à leurs enfants comme (verbe être) le (déterminant indéfini) moyen éfficient (accent) pour les éduquer se trompent .D'abord ,cette mauvaise méthode d'éducation élarge (verbe élargir, 2e groupe) l'écart entre les parents et leurs petits (les animaux ont des petits et les êtres humains des enfants : tant pis pour la répétition), (point en effet l'enfant préfère rester loin de ses parents pour éviter leur dur (remplacer par le nom de la même famille de mots et supprimer les trois mots suivants) comportement avec lui, (supprimer cette virgule et en placer une après et) et lorsqu'il commit (présent de commettre : lien 2) une erreur ou tombe dans un problème (virgule + pronom sujet de "se tait") se tait pour ne pas affronter le colère de ses parents, (point) d'ailleurs faire peur à un fils le (pronom complément d'objet indirect) donne une charge de la (supprimer) haine qui va se transformer bel et bien au (on dit "se transformer en) désir de veangance (orthographe) lorsqu'il va grandir (virgule) étant donné que la violence ne peut engendrer que la violence, (point) Ensuite la peur ne peut construire que des enfants de faible (déplacer après "personnalité") personnalité qui n'ont pas assez de courage pour affronter la vie et leurs (déterminant défini) obstacles. Enfin, le rôle essensiel (orthographe) des parents est de représenter la paix et la source du de soin (plutôt au pluriel) et de tendresse pour leurs enfants et quand on prive ces derniers de leurs propres droits, ils vont aller chercher d'autres personnes qui vont être une source d'amour et de sécurité pour eux et non une source de peur et de souffrances morales (virgule et remplacer "et" par une autre conjonction de coordination) et ces personnes (trait d'union)là peuvent exploiter les enfants, donc cette méthode peut être une cause directe aux (remplacer par une préposition) dangers .
Somme toute, il est clair que les parents qui croient que faire peur à leurs enfants est un moyen pour les éduquer (remplacer par le nom de la même famille, précédé d'une préposition) se leurrent, Néomoins (orthographe, mais remplacer ce mot par un connecteur de cause) ils détruisent leurs relations avec eux .personellement (majuscule après le point + orthographe) je vois (remplacer par être persuadé, être convaincu ou affirmer) que les parents doivent être des amis avec pour leurs enfants et adopter la communication pour règler les problèmes.
Si vous ne comprenez pas une remarque, n'hésitez pas à me le dire. Bonne correction



Réponse : Demande de correction de asmaa61, postée le 29-04-2019 à 11:05:27 (S | E)
Merci beaucoup pour votre correction☺
j'ai fait des fautes de ponctuation parce que j'ai écrit cette production avant la correction de la précédente.
Chaque père ou mère a sa propre méthode de traiter son enfant. Certains parents aiment être sévères et violents avec leurs enfants, en croyant que c'est le meilleur moyen pour les éduquer, donc il devient très fréquent de voir dans notre entourage des enfants qui tremblent de peur devant leurs parents. La question qui se pose est : est-il vraiment juste que faire peur à un enfant est le moyen efficace pour l'éduquer et le rendre docile ?
La relation entre les parents et leurs enfants doit être baser sur l'amour et l'affection et non sur la peur et le sentiment d'horreur, donc les parents qui considèrent que faire peur à leurs enfants est un moyen efficient pour les éduquer se trompent. D'abord, cette mauvaise méthode d'éducation élargit l'écart entre les parents et leurs 
enfants. En effet l'enfant préfère rester loin de ses parents pour éviter leur cruel comportement avec lui et, lorsqu'il commet  une erreur ou tombe dans un problème, il se tait pour ne pas affronter le colère de ses parents. D'ailleurs faire peur à un fils lui donne une charge de haine qui va se transformer bel et bien en désir de vengeance lorsqu'il va grandir, étant donné que la violence ne peut engendrer que la violence. Ensuite la peur ne peut construire que des enfants de personnalité faible qui n'ont pas assez de courage pour affronter la vie et les obstacles. Enfin, le rôle essentiel des parents est de représenter la paix et la source de soins et de tendresse pour leurs enfants et quand on prive ces derniers de leurs propres droits, ils vont aller chercher d'autres personnes qui vont être une source d'amour et de sécurité pour eux et non une source de peur ou de souffrances morales, et ces personnes-là peuvent exploiter les enfants, donc cette méthode peut être une cause directe de dangers .
Somme toute, il est clair que les parents qui croient que faire peur à leurs enfants est un moyen pour les enseigner se leurrent, pourtant ils détruisent leurs relations avec eux. Personnellement je pense que les parents doivent être des amis pour leurs enfants et adopter la communication pour règler les problèmes et non la violence.




Réponse : Demande de correction de jij33, postée le 29-04-2019 à 16:34:37 (S | E)
Bonjour
j'ai J'ai fait des fautes de ponctuation parce que j'ai écrit cette production avant la correction de la précédente. D'accord

Chaque père ou mère a sa propre méthode de ("méthode pour" ou "façon de") traiter son enfant. Certains parents aiment être sévères et violents avec leurs enfants, en croyant que c'est le meilleur moyen pour les éduquer, donc il devient très fréquent de voir dans notre entourage des enfants qui tremblent de peur devant leurs parents. La question qui se pose est : est-il vraiment juste que faire peur à un enfant est le moyen efficace pour l'éduquer et le rendre docile ?
La relation entre les parents et leurs enfants doit être baser (relisez le lien 1 de ma réponse précédente : trois autres verbes y sont proposés. Accordez le participe avec le sujet) sur l'amour et l'affection et non sur la peur et le sentiment d'horreur, donc les parents qui considèrent que faire peur à leurs enfants est un moyen efficient pour les éduquer se trompent. D'abord, cette mauvaise méthode d'éducation élargit l'écart entre les parents et leurs enfants. En effet (virgule) l'enfant préfère rester loin de ses parents pour éviter leur cruel comportement avec lui (remplacer le groupe souligné par un seul mot : le nom formé sur le même radical que "cruel") et, lorsqu'il commet une erreur ou tombe dans un problème, il se tait pour ne pas affronter le (accord en genre avec le nom qui suit) colère de ses parents. D'ailleurs (souvent, la virgule est nécessaire après un connecteur) faire peur à un fils lui donne une charge ("sentiment" conviendra mieux) de haine qui va se transformer bel et bien en désir de vengeance lorsqu'il va grandir, étant donné que la violence ne peut engendrer que la violence. Ensuite (virgule) la peur ne peut construire que des enfants de personnalité faible qui n'ont pas assez de courage pour affronter la vie et les obstacles. Enfin, le rôle essentiel des parents est de représenter la paix et la source de soins et de tendresse pour leurs enfants et quand on prive ces derniers de leurs propres droits, ils vont aller chercher d'autres personnes qui vont être une source d'amour et de sécurité pour eux et non une source (inutile) de peur ou de souffrances morales, et ces personnes-là peuvent exploiter les enfants, donc cette méthode peut être une cause directe de dangers .
Somme toute, il est clair que les parents qui croient que faire peur à leurs enfants est un moyen pour les enseigner (relisez ma réponse antérieure : le nom qui correspond à éduquer est éducation, à faire précéder d'une préposition) se leurrent, pourtant (le connecteur ne doit pas exprimer l'opposition, mais la cause : employez la conjonction de coordination exprimant la cause. Voir lien ci-dessous( ils détruisent leurs relations avec eux. Personnellement (virgule) je pense que les parents doivent être des amis pour leurs enfants et adopter la communication pour règler les problèmes et non la violence (à placer après "communication") .

Expression de la cause : Lien internet




Réponse : Demande de correction de asmaa61, postée le 05-05-2019 à 00:56:59 (S | E)
D'abord,je veux vous demander l'excuse parce que je suis très en retard.
et merci.
Chaque père ou mère a sa propre méthode pour traiter son enfant. Certains parents aiment être sévères et violents avec leurs enfants, en croyant que c'est le meilleur moyen pour les éduquer, donc il devient très fréquent de voir dans notre entourage des enfants qui tremblent de peur devant leurs parents. La question qui se pose est : est-il vraiment juste que faire peur à un enfant est le moyen efficace pour l'éduquer et le rendre docile ?
La relation entre les parents et leurs enfants doit être établie sur l'amour et l'affection et non sur la peur et le sentiment d'horreur, donc les parents qui considèrent que faire peur à leurs enfants est un moyen efficient pour les éduquer se trompent. D'abord, cette mauvaise méthode d'éducation élargit l'écart entre les parents et leurs enfants. En effet, l'enfant préfère rester loin de ses parents pour éviter leur cruauté et, lorsqu'il commet une erreur ou tombe dans un problème, il se tait pour ne pas affronter la colère de ses parents. D'ailleurs, faire peur à un fils lui donne un sentiment de haine qui va se transformer bel et bien en désir de vengeance lorsqu'il va grandir, étant donné que la violence ne peut engendrer que la violence. Ensuite, les psycologues disent que la peur ne peut construire que des enfants de personnalité faible qui n'ont pas assez de courage pour affronter la vie et les obstacles. Enfin, le rôle essentiel des parents est de représenter la paix et la source de soins et de tendresse pour leurs enfants et quand on prive ces derniers de leurs propres droits, ils vont aller chercher d'autres personnes qui vont être une source d'amour et de sécurité pour eux et non de peur ou de souffrances morales, et ces personnes-là peuvent exploiter les enfants, donc cette méthode peut être une cause directe de dangers .
Somme toute, il est clair que les parents qui croient que faire peur à leurs enfants  est un moyen d'éducation se leurrent, car
ils détruisent leurs relations avec eux. Personnellement, je pense que les parents doivent être des amis pour leurs enfants et adopter la communication et non la violence pour règler les problèmes.




Réponse : Demande de correction de jij33, postée le 05-05-2019 à 10:48:42 (S | E)
Bonjour
C'est mieux, mais vous pouvez encore améliorer l'expression.

Chaque père ou mère a sa propre méthode pour traiter son enfant. Certains parents aiment être sévères et violents avec leurs enfants, en croyant que c'est le meilleur moyen pour les éduquer, donc il devient très fréquent de voir dans notre entourage des enfants qui tremblent de peur devant leurs parents. La question qui se pose est : est (c'est correct, mais la répétition est maladroite : commencez par "une question", suivie du verbe se poser au présent)-il vraiment juste que faire peur à un enfant est (plutôt au subjonctif, puisque vous n'êtes pas d'accord) le moyen efficace pour l'éduquer et le rendre docile ?
La relation entre les parents et leurs enfants doit être établie sur l'amour et l'affection et non sur la peur et le sentiment d'horreur, donc les parents qui considèrent que faire peur à leurs enfants est un moyen efficient pour les éduquer se trompent. D'abord, cette mauvaise méthode d'éducation élargit l'écart entre les parents et leurs enfants. En effet, l'enfant préfère rester loin de ses parents pour éviter leur cruauté et, lorsqu'il commet une erreur ou tombe dans un problème, il se tait pour ne pas affronter la colère de ses parents (supprimer ce groupe pour éviter une répétition et remplacer la par un déterminant possessif devant "colère"). D'ailleurs, faire peur à un fils lui donne un sentiment de haine qui va se transformer bel et bien en désir de vengeance lorsqu'il va grandir, étant donné que la violence ne peut engendrer que la violence. Ensuite, les psycologues (orthographe) disent que la peur ne peut construire que des enfants de personnalité faible qui n'ont pas assez de courage pour affronter la vie et les obstacles. Enfin, le rôle essentiel des parents est de représenter la paix et la (plutôt un déterminant indéfini) source de soins et de tendresse pour leurs enfants et quand on prive ces derniers de leurs propres droits, ils vont aller chercher d'autres personnes qui vont être une source d'amour et de sécurité pour eux et non de peur ou de souffrances morales, et ces personnes-là peuvent exploiter les enfants, donc par conséquent cette méthode peut être une cause directe de dangers .
Somme toute, il est clair que les parents qui croient que faire peur à leurs enfants est un moyen d'éducation se leurrent, car
ils détruisent leurs relations avec eux. Personnellement, je pense que les parents doivent être des amis pour leurs enfants et adopter la communication et non la violence pour règler les problèmes.

La prochaine correction devrait être la dernière .



Réponse : Demande de correction de asmaa61, postée le 05-05-2019 à 11:04:46 (S | E)
Bonjour
j'espère que mon essai de correction va être mieux.
Chaque père ou mère a sa propre méthode pour traiter son enfant. Certains parents aiment être sévères et violents avec leurs enfants, en croyant que c'est le meilleur moyen pour les éduquer, donc il devient très fréquent de voir dans notre entourage des enfants qui tremblent de peur devant leurs parents. Une question se pose : est-il vraiment juste que faire peur à un enfant soit le moyen efficace pour l'éduquer et le rendre docile ?
La relation entre les parents et leurs enfants doit être établie sur l'amour et l'affection et non sur la peur et le sentiment d'horreur, donc les parents qui considèrent que faire peur à leurs enfants est un moyen efficient pour les éduquer se trompent. D'abord, cette mauvaise méthode d'éducation élargit l'écart entre les parents et leurs enfants. En effet, l'enfant préfère rester loin de ses parents pour éviter leur cruauté et, lorsqu'il commet une erreur ou tombe dans un problème, il se tait pour ne pas affronter leur colère. D'ailleurs, faire peur à un fils lui donne un sentiment de haine qui va se transformer bel et bien en désir de vengeance lorsqu'il va grandir, étant donné que la violence ne peut engendrer que la violence. Ensuite, les psychologues disent que la peur ne peut construire que des enfants de personnalité faible qui n'ont pas assez de courage pour affronter la vie et les obstacles. Enfin, le rôle essentiel des parents est de représenter la paix et une source de soins et de tendresse pour leurs enfants et quand on prive ces derniers de leurs propres droits, ils vont aller chercher d'autres personnes qui vont être une source d'amour et de sécurité pour eux et non de peur ou de souffrances morales, et ces personnes-là peuvent exploiter les enfants, par conséquent cette méthode peut être une cause directe de dangers .
Somme toute, il est clair que les parents qui croient que faire peur à leurs enfants est un moyen d'éducation se leurrent, car
ils détruisent leurs relations avec eux. Personnellement, je pense que les parents doivent être des amis pour leurs enfants et adopter la communication et non la violence pour règler les problèmes.

Merci beaucoup. 💚💚💚💚



Réponse : Demande de correction de jij33, postée le 05-05-2019 à 14:33:13 (S | E)
Votre texte est maintenant satisfaisant. et bonne continuation .




[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Apprendre le français










Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : Abréviations | Accents | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous les tests | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements


> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours et exercices d'espagnol 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.