Créer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
4 millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]


- Accueil
- Accès rapides
- Imprimer
- Livre d'or
- Plan du site
- Recommander
- Signaler un bug
- Faire un lien




Publicités :





Recommandés :

- Jeux gratuits
- Nos autres sites

   



Apprendre l'espagnol > Cours & exercices d'espagnol > test d'espagnol n°72115 : Grammaire explicative : Temps passés - cours

> Plus de cours & d'exercices d'espagnol sur le même thème : | Passé [Autres thèmes]
> Tests similaires : - Passé Simple de L'Indicatif - Passé simple - Imparfait - Passé simple (régulier) - Verbes irréguliers au passé simple - Passé composé - Imparfait de l'indicatif - Imparfait, passé composé, passé simple
> Double-cliquez sur n'importe quel terme pour obtenir une traduction...


Grammaire explicative : Temps passés - cours



Passé simple, imparfait, passé composé ont en commun de se référer à des actions passées mais, comme en français, ils ont chacun leur utilité et leur particularité et permettent au locuteur de se 'positionner' par rapport au récit.

Même si en espagnol et contrairement au français, le passé simple est beaucoup plus utilisé que le passé composé, il est néanmoins indispensable d'étudier le passé composé dans la mesure où il existe et qu'il peut lui aussi avoir son utilité avec les nuances qu'il peut apporter au discours.


Traitant tous du passé, ils reçoivent la dénomination commune de pretérito auquel on adjoint :

 - pour le passé simple : pretérito (indefinido) ou parfois pretérito perfecto simple (nous verrons plus loin cette notion d'aspect parfait (perfecto), terminé,  qui semble plus appropriée pour définir ce temps)

 - pour le passé composé : pretérito perfecto compuesto : perfecto = parfait = aspect terminé, parfait des actions conjuguées à ce temps et COMPUESTO = composé (de présent et passé : HABER au présent et participe PASSÉ)

- pour l'imparfait : pretérito imperfecto (insistant sur l'aspect imparfait = imperfecto,  donc non terminé des faits relatés)


Dans un premier temps et de façon schématique, nous allons présenter les caractéristiques propres à chacun de ces trois temps et ensuite, nous reviendrons plus en détail sur celles-ci.


1/ Avec le passé simple, on raconte des faits passés, terminés et complets. 

    Autrement dit, ce temps présente un événement passé, entièrement accompli, perçu dans sa globalité, révolu et refermé sur lui-même, coupé du présent de l'énonciateur qui le considère comme n'ayant plus aucun lien avec sa propre actualité.

  Exemple : Ayer estuve jugando hasta las 5 de la tarde.

L'action de jouer a commencé et s'est terminée dans le passé.


2/ Avec l'imparfait, les faits passés sont présentés comme non encore terminés (imparfaits) au moment de l'histoire où on est.

        C'est le temps de la description. Il exprime des faits durables, des actions continues ou bien des actions habituelles ou simplement répétées.

    Il sert à rappeler ce qui se passait à un moment concret du passé mais sous le double aspect de la continuité et de l'inachevé.

  Exemple : Ayer a las cuatro, estaba jugando con Javier en el parque.

On ne sait ni quand Javier a commencé à jouer ni quand il s'est arrêté de jouer. L'action est en cours de déroulement au moment où on parle.


3/ Avec le passé composé, on pense au fait passé mais dans sa relation avec le présent.

L'action a certes commencé dans le passé mais on pourrait dire qu'elle s'achève 'dans le présent'. En ce sens, on peut dire que le passé composé est l'accompli du présent. En employant ce temps, le locuteur montre qu'il considère le fait ou l'action comme faisant toujours partie de son présent de parole, de son actualité propre.

 Exemple : Yo siempre he dormido muy bien, no necesito somníferos para poder dormirme.


Cependant, ces indications n'ont qu'une valeur générale.

Il y a d'autres critères à prendre en considération pour préférer l'emploi d'un temps à un autre.

Il n'est pas évident de les voir séparément  mais nous allons quand même faire un effort de classification et à chaque fois cela débouchera sur de nouvelles notions, le but étant d'avoir une vision globale.

Nous allons pour l'instant étudier les rapports passé simple/imparfait pour ensuite aborder le passé composé.


Déroulements complets = passé simple

Parties de déroulements/situations momentanées = imparfait


Avec le passé simple, le fait a commencé, s'est déroulé et s'est terminé COMPLÈTEMENT au moment où on parle !!


  Exemple : la semana pasada, se puso malo y se quedó en la cama. (On perçoit la globalité de l'action ou du fait et ce sont des faits ponctuels achevés dans le passé) 


Avec l'imparfait, on décrit un déroulement non terminé, incomplet au moment de l'histoire où on est.

On n'en connaît ni le début ni la fin et surtout on ne s'y intéresse pas avec ce temps.

  Exemple : Antonio estaba llorando cuando llegué.

Antonio pleurait déjà quand je suis arrivé et on ne sait pas quand il s'arrêtera de pleurer. Il y a donc de l'accompli et une part d'inaccompli, cette dernière conférant à l'imparfait durativité et donc son aspect inachevé.

Ce temps peut bien être qualifié d'imparfait puisque l'action n'est pas déclarée définitivement accomplie.


Ceci nous amène à la notion de durée très importante pour distinguer les temps imparfait et passé simple :

Actions dont la durée n'est pas délimitée ==> continuité ==> Imparfait

Actions à durée ou déroulement limité, (peu importe cette durée mais avec un terme connu) ==> Passé simple

Voyons deux exemples

  Imparfait : En 1998, Carmen estudiaba inglés.

  Passé simple : Estuve jugando hasta las tres y después me duché.

Avec le passé simple, on récupère une séquence d'images DU DEBUT À LA FIN.

On se situe APRÈS le fait et on fait avancer le temps jusqu'à une situation nouvelle. On ne s'installe pas dans l'histoire.

Exemple : me comí el bocadillo en 5 minutos y luego, salió para la universidad.

Avec l'imparfait, on se situe DANS un fait passé, en s'attardant sur celui-ci, en le décrivant.

On retient le temps, le temps d'une histoire pour décrire une situation momentanée.

Le locuteur participe en imagination au déroulement de l'action et peut ainsi s'installer dans la durée de l'événement.

   Exemple : Era una noche de invierno. Había mucha nieve y hacía un frío terrible.

On peut donc se servir de l'imparfait pour étirer la durée alors que le passé simple la comprimera.

Exemples avec les deux temps réunis au sein d'une même phrase :

  Su hermana murió cuando él tenía 11 años.

Ici, murió se rapporte à un événement passé qui s'est brusquement produit tandis que 'tenía 11 años' désigne le laps de temps (la 11ème année) dans le cadre duquel s'est déroulée l'action.

Quand on exprime une action passée qui dure (peu importe la durée) et une autre qui est ponctuelle, la première sera mise à l'imparfait et la deuxième au passé simple.

  Autres exemples :  Cuando llegué, estabas trabajando.

L'action visée par le passé simple 'llegué' pourrait être représentée par un point sur la ligne du temps tandis que celle visée par l'imparfait 'estabas trabajando' serait représentée par un intervalle sans limite mais toujours inscrit dans le passé.

Me paseaba y de pronto sonó mi móvil.  

                                      sonó


    _____ Me paseaba_______      ______________________ X ______________>



               P A S A D O                             P R E S E N T E             F U T U R O 

D'autre part, une action présentée dans sa durée totale (durante tres horas ..., toda la tarde, tres veces ...), sera mise au passé simple.

Ce seront des actions dont le déroulement est bien délimité dans le temps, qui se produisent une seule fois ou un nombre limité de fois.

Par opposition, l'imparfait exprimant un déroulement commencé mais non achevé donne une impression de durativité et d'itérativité (imparfait d'habitude)


  Exemple : Julián cantaba por la mañana (= il avait l'habitude de ...)

                                    Julián cantó por la mañana ( = une seule fois ...)

L'imparfait décrit des situations régulières et pour pouvoir parler de faits que l'on veut présenter comme réguliers, on se transpose DANS cette époque.

C'est pourquoi on retrouvera employés concomitamment imparfait et locutions adverbiales comme antes, habitualmente, cada día.

  Exemple : Antes tenía el pelo largo  (aucune précision n'est apportée sur la période pendant laquelle il a eu les cheveux longs)

          MAIS on dira : Tuve el pelo largo 2 o 3 años. (où là, on perçoit le fait dans sa globalité).

Pour résumer, dans un récit, le verbe à l'imparfait évoque une certaine durée ou, selon les cas, les circonstances dans lesquelles s'inscrit l'action au passé simple.

  Exemple : Anoche fuimos al teatro porque daban una película muy interesante.

L'imparfait sert à décrire les circonstances, le cadre de l'action qui, elle, est présentée en survenance pure par le passé simple.

Exemple : Estaba tomando el sol y entonces vi a Juanita.

L'imparfait, qui se situe à l'arrière-plan par rapport au passé simple, sert de toile de fond et il exprime un déroulement commencé mais non achevé, en fait, l'image d'un déroulement semblable à celle du gérondif.

Le passé simple, lui, est le temps des événements et en ce sens exprime la pleine opérativité des actions.


Histoires actuelles et non actuelles :

Ceci est une notion assez importante qui nous permet d'introduire le passé composé et de l'opposer au passé simple mais il y a des nuances (voir plus loin ********).

Le passé composé (= pretérito perfecto compuesto = Haber au présent + participe passé) comme son nom espagnol l'indique est un temps parfait comme le passé simple, c'est-à-dire que les actions visées par ce temps sont terminées et complètes MAIS la différence est que ce temps associe du présent avec l'auxiliaire HABER conjugué au présent à du passé symbolisé par le participe passé. 

Il exprime donc une action du passé en relation avec le présent, une action achevée dans le présent.

On peut dire qu'il situe les faits dans un espace actuel : Il relate une action achevée dans un laps de temps considéré comme présent ou plutôt que le locuteur veut inclure dans son présent de parole.

  Exemple : Esta mañana, he visto a Luis.

On comprendra que le locuteur a voulu que l'on sache qu'au moment où il s'exprime, ce fait est toujours très PRESENT dans son esprit. C'est un choix d'énonciation qu'il a fait.

Pour ce faire, il a deux outils à portée de main.

Non seulement le temps en lui-même mais aussi des expressions temporelles qui font référence à une période de temps dans laquelle se trouve encore l'énonciateur.

Ces expressions sont, par exemple, En nuestro siglo, hoy, ahora, estos días, este mes ... todavía no ..., ya no ..., aún no ..., nunca, jamás ..., hace años que no ... Rappelons que les démonstratifs de la série ESTE sont les démonstratifs de la proximité spatio-temporelle.



Le passé simple, lui,  est assujetti à une action ou situation passée dont la précision temporelle marque, en général, l'aspect révolu.

Il apparaît donc comme logique que l'on soit amenés à l'employer avec des marqueurs temporels qui expriment un moment du temps à l'intérieur duquel le présent de l'énonciation n'est pas inclus :

Ces marqueurs seraient : ayer, el año pasado ..., el lunes pasado ..., entonces, ... aquel día .... hace años ...(rappel : les démonstratifs de la série aquel marquent l'éloignement dans le temps/espace)

- Le passé composé peut donc exprimer des actions envisagées sous différents angles :

. action commencée dans le passé et qui se poursuit dans le présent au moment de l'énonciation:

  Exemple : Ya he leído más de la mitad del libro. (Je suis censé être encore en train de lire au moment où je rapporte les faits.)

. action achevée dans le passé mais avec des conséquences dans le présent

  Exemple : Aquel día me asusté mucho. He tenido pesadillas desde entonces.


****** Ceci étant dit, il y a des nuances à apporter à l'emploi du passé simple ou du passé composé :

Le passé simple est le temps du passé communiquant la notion de passé révolu, perçu dans sa globalité (à la différence de l'imparfait qui donne, en particulier, une vision de procès en cours de déroulement)

Le passé simple est donc logiquement choisi dès que l'action peut être située dans un quelconque moment antérieur au temps de parole.

Dans ce sens, le passé n'a nullement besoin d'être reculé comme on le dit parfois à tort car il est parfaitement possible de dire par exemple : Hace poco, se fue mi hermano.


Le passé composé : On présente le procès comme vu après son achèvement.

  Exemple : Ya he comido ahora.

C'est par rapport au moment de référence, ici le temps de parole ou 'présent' que le procès est vu comme ayant atteint son terme.

Il est donc possible de dire : Todavía no he visto a tu hermano (je ne l'ai toujours pas vu au moment où je parle). On signifie par là que l'assertion (le fait en question) vaut jusqu'au moment présent même si la période visée part d'un passé reculé. (= hace años que no he visto a tu hermano) alors qu'il n'est, en principe, pas possible de dire : Ayer he visto a tu hermano car Ayer donne le moment d'insertion temporelle et ne peut s'accorder avec le présent de Haber = He.


Avec un adverbe comme Hoy, les faits nous semblent plus complexes :

Soit on choisit de dire :

  Hoy he visto a tu hermano (en laissant à Hoy sa pleine valeur de présent)

Soit on dira :   Hoy vi a tu hermano (en voulant signifier Hoy por la mañana notamment si l'on se trouve déjà le soir, toutes choses possibles donc, dès lors que le procès est vu comme révolu au moment de parole).


Le principe grammatical de la période révolue peut donc être transgressé selon l'intention du locuteur. C'est ce qu'on appelle la déictique ou principe de l'énonciation, c'est-à-dire le choix de vision du locuteur puisque c'est par référence à son temps de parole, à lui-même, que le locuteur opère le choix des formes.


Conclusion :

Pretérito imperfecto (imparfait) : fait passé mais non encore terminé au moment de l'histoire où on est.

Pretérito perfecto simple (pretérito indefinido - passé simple) : fait terminé et complet au moment de l'histoire où on est.

Pretérito perfecto compuesto - passé composé : fait du passé, terminé, mais que l'on veut situer dans un espace 'actuel' ou qui, de par ses conséquences, perdure dans le présent.


Exemple avec les trois temps :

  El otro día, Carlitos paseaba y corría

De pronto, resbaló, se rompió una pierna y ya le han dado de alta.

Interprétations suggérées en français pour un exemple mis aux différents temps:

  Exemple : Tenía suerte = il avait de la chance, la chance l'accompagnait ..

                Tuvo suerte = d'après ce que tu me racontes, lorsqu'il a eu son accident, il a eu de la chance (de ne pas s'être blessé)

                Ha tenido suerte = je constate qu'il a eu de la chance, tout à l'heure, de ne pas se blesser.


Dans les phrases ci-dessous, le principe de l'énonciation n'est évidemment pas appliqué, cela permettrait trop d'interprétations. 

Les phrases proposées contiennent des indices qui devraient, en principe, vous amener à ne retenir qu'un seul temps ou une seule combinaison.





Avancé Tweeter Partager
Exercice d'espagnol "Grammaire explicative : Temps passés - cours" créé par hidalgo avec le générateur de tests - créez votre propre test ! [Plus de cours et d'exercices de hidalgo]
Voir les statistiques de réussite de ce test d'espagnol [Sauvegarder] [Charger] [?]

Merci d'utiliser le bouton "Sauvegarder" ci-dessus si vous ne disposez pas d'assez de temps pour terminer cet exercice.

1. Antes pantalones y ahora de llevarlos.
2. ¡Oye! de acordarme de lo que me ayer.
3. Recuerdo perfectamente que en aquella fiesta, te puesto un vestido rojo.
4. Cuando era pequeño, cada fin de semana, mi tía me con ella a la piscina.
5. Enrique mucho y por eso, al médico para que le recetara unos medicamentos.
6. Como no de molestarme, le mandé a paseo.
7. Este mes no mucho pero el mes pasado las ventas excelentes.
8. Anoche al cine porque 'Océans'.
9. En dos años no ni una palabra de inglés. ¡Así que muéstrese indulgente !
10. Los obreros todavía no se en huelga.
11. El problema resuelto hace un siglo ya.
12. Durante dos años, en Toledo. Cada mañana, un cercanías que me a Atocha.
13. Cuando a Francia invierno, y todo estaba blanco.
14. sentirme culpable por comer tanto hasta que un día dejar de preocuparme y disfrutar de la comida.
15. Antes este país Haute-Volta pero ahora se llama Burkina Faso.
16. Estoy contento, por fin ...... el problema que no ......
17. Estaba loco con su gatito : lo al veterinario dos veces al mes.
18. No cuidaba nada a su gato : Lo dos veces al veterinario en toda su vida.
19. En estos dos últimos siglos se adelantos científicos increíbles.
20. Cuando era pequeño, sólo a un parque de atracciones una vez.








Fin de l'exercice d'espagnol "Grammaire explicative : Temps passés - cours"
Un exercice d'espagnol gratuit pour apprendre l'espagnol. (tags: passe )
Tous les exercices | Plus de cours et d'exercices d'espagnol sur le même thème : | Passé

Partager : Facebook / Google+ / Twitter / ... 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Aide/Contact

> COURS ET TESTS : Abréviations | Accents | Accords | Adjectifs | Adverbes | Alphabet | Animaux | Argent | Argot | Articles | Audio | Auxiliaires | Chanson | Communication | Comparatifs/Superlatifs | Composés | Conditionnel | Confusions | Conjonctions | Connecteurs | Contes | Contraires | Corps | Couleurs | Courrier | Cours | Dates | Dialogues | Dictées | Décrire | Démonstratifs | Ecole | Etre | Exclamations | Famille | Faux amis | Films | Formation | Futur | Fêtes | Genre | Goûts | Grammaire | Guide | Géographie | Heure | Homonymes | Impersonnel | Infinitif | Internet | Inversion | Jeux | Journaux | Lettre manquante | Littérature | Magasin | Maison | Majuscules | Maladies | Mots | Mouvement | Musique | Mélanges | Méthodologie | Métiers | Météo | Nature | Nombres | Noms | Nourriture | Négations | Opinion | Ordres | Participes | Particules | Passif | Passé | Pays | Pluriel | Politesse | Ponctuation | Possession | Poèmes | Pronominaux | Pronoms | Prononciation | Proverbes | Prépositions | Présent | Présenter | Quantité | Question | Relatives | Sports | Style direct | Subjonctif | Subordonnées | Synonymes | Temps | Tests de niveau | Tous les tests | Traductions | Travail | Téléphone | Vidéo | Vie quotidienne | Villes | Voitures | Voyages | Vêtements


> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée / Cookies.
| Cours et exercices d'espagnol 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès.