Cours d'allemand gratuitsCréer un test
Connectez-vous !

Cliquez ici pour vous connecter
Nouveau compte
Des millions de comptes créés

100% gratuit !
[Avantages]
   



Correction : Les papillons

Cours gratuits > Forum > Apprendre le français || En bas

[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Correction : Les papillons
Message de uneetudiante18 posté le 28-10-2022 à 05:25:41 (S | E | F)
Bonjour !
Pouvez-vous, s'il vous plaît, m'aider à corriger cet exposé ?
Merci à vous !

Avez-vous jamais pensé à la raison pour laquelle certains papillons affichent une gamme de couleur plus grande par rapport aux autres? Par exemple, le papillon morpho affiche l’iridescence mais il ne varie qu’entre quelques nuances de bleu. Il y a également des papillons qui montrent de l’iridescence de la gamme UV, ce qui leur permet de la signalisation intraspécifique sans être vus par les (ou des?) prédateurs comme les oiseaux. Bien que plusieurs papillons montrent le phénomène d'iridescence, certaines ne changent qu’entre quelques couleurs. En revanche, d’autres pourraient changer entre plein de couleurs. On trouve la clé de ce phénomène à l’échelle nanométrique. À l'échelle nanométrique, il existe dans l’ensemble, surtout deux moyens d'organiser des (ou les?) structures nanométriques. L’un de ces structures affiche un ordre à long terme alors que l’autre affiche un ordre quasi, à savoir qu’il y a beaucoup de régions d’ordre éparpillés partout l’écaille de papillon. De ces deux moyens d’organiser les structures nanométriques, le deuxième appartient aux papillons qui affichent une iridescence changante d’une moindre gamme de couleur.

En somme, lorsque les éléments nanométriques sont organisés de façon plus sporadique, la lumière incidente se diffuse de manière diffuse. Toutefois, lorsque les structures nanométriques aux écailles de papillons s’arrangent de façon plus ordonnée, l’interférence lumineuse amène aux couleurs plus brillantes et à plus d'iridescence.

Tout cela pourrait sembler inconcret, donc par où pourrait-on commencer à approfondir ce sujet? En fait vous n’avez pas besoin de grands outils pour le faire même si ce phénomène se trouve à l’échelle nanométrique. On peut trouver une analogie utile même à l’échelle macro chez les carreaux Penrose. Un parquet en carreaux Penrose est construit à partir de deux carreaux qui font un motif non-périodique. Chez la nature et à l’échelle nanométrique, les carreaux Penrose se rencontrent chez les cristaux de flocons de neige.

Malheureusement, les écailles d’ailes de papillons ne peuvent pas seulement être optimisés pour l’émission de couleur. Ils servent également à la gestion de la chaleur (ou de chaleur?). Il existe de nombreuses façons de créer une coloration moins iridescente à part d’utiliser des structures quasi ordonnées, y compris l'utilisation des pigments au lieu de la coloration structurale. La coloration structurale pleine vient de soit l'interférence, la diffraction, la diffusion de la lumière ou n’importe quelle combinaison d'entre eux (ou d'eux?).

Trois moyens de créer l’iridescence chez les papillons s'agitent des réseaux de diffractions, des cristaux photoniques, et les interférences des couches minces
------------------
Modifié par bridg le 28-10-2022 09:37
Formules de politesse indispensables à toute demande sur ce site.



Réponse : Correction : Les papillons de gerondif, postée le 28-10-2022 à 16:54:53 (S | E)
Bonjour
N'étant pas un spécialiste des papillons, il se peut que je ne voie pas certaines erreurs.
Erreurs en bleu
Avez-vous jamais pensé à la raison pour laquelle certains papillons affichent une gamme de couleur( pluriel)plus grande par rapport aux que d' autres? Par exemple, le papillon morpho affiche l’ une/son iridescence mais il ne varie qu’entre quelques nuances de bleu. Il y a également des papillons qui montrent de l’iridescence de la gamme UV, ce qui leur permet de la une signalisation intraspécifique sans être vus par les prédateurs comme des oiseaux. Bien que plusieurs papillons montrent le (ce) phénomène d'iridescence, certaines (papillons est masculin pluriel) ne changent qu’entre quelques couleurs. En revanche, d’autres pourraient changer entre plein de (trop familier. De nombreuses /toute une palette de/) couleurs. On trouve la clé de ce phénomène à l’échelle nanométrique. À l'échelle nanométrique, il existe dans l’ensemble, surtout deux moyens principaux d' pour organiser les structures nanométriques. L’un (structure est féminin) de ces structures affiche un ordre à long terme (C'est peut-être juste mais je ne vois pas ce que ça veut dire) alors que l’autre affiche un ordre quasi (quasi-quoi ? il doit manquer un mot), à savoir qu’il y a beaucoup de régions d’ordre éparpillés(régions est féminin) partout sur l’écaille de papillon. De ces deux moyens d’organiser les structures nanométriques, le deuxième appartient aux papillons qui affichent une iridescence changeante d’une moindre gamme de couleur.

En somme, lorsque les éléments nanométriques sont organisés de façon plus sporadique, la lumière incidente se diffuse de manière diffuse. Toutefois, lorsque les structures nanométriques aux des écailles de papillons s’arrangent de façon plus ordonnée, l’interférence lumineuse amène aux à des couleurs plus brillantes et à plus d'iridescence.

Tout cela pourrait sembler inconcret(ne se dit pas. vague / abstrait), donc par où pourrait-on commencer à approfondir ce sujet? En fait vous n’avez pas besoin de grands outils pour le faire même si ce phénomène se trouve à l’échelle nanométrique. On peut trouver une analogie utile même à l’échelle macro chez les carreaux Penrose. Un parquet en carreaux Penrose est construit à partir de deux carreaux qui font un motif non-périodique. Chez Dans la nature et à l’échelle nanométrique, les carreaux Penrose se rencontrent chez les cristaux de flocons de neige.

Malheureusement, les écailles d’ailes de papillons ne peuvent pas être optimisés(écailles est féminin pluriel) seulement pour l’émission de couleur. Ils(écailles est féminin pluriel) servent également à la gestion de la chaleur. Il existe de nombreuses façons de créer une coloration moins iridescente à part d’utiliser en plus des structures quasi ordonnées, y compris l'utilisation des pigments au lieu de la coloration structurale. La coloration structurale pleine vient soit de l'interférence, de la diffraction, de la diffusion de la lumière ou de n’importe quelle combinaison entre eux (les trois mots interférence,diffraction et diffusion sont féminins)

Veuillez poster votre version corrigée.



Réponse : Correction : Les papillons de uneetudiante18, postée le 28-10-2022 à 17:54:48 (S | E)
Merci beaucoup de votre aide!

Correction:

Avez-vous jamais pensé à la raison pour laquelle certains papillons affichent une gamme de couleur plus grande que d'autres? Par exemple, le papillon morpho affiche une Pourquoi pas l'iridescnece? iridescence mais il ne varie qu’entre quelques nuances de bleu. Il y a également des papillons qui montrent de l’iridescence de la gamme UV, ce qui leur permet une signalisation intraspécifique sans être vus par les prédateurs comme des oiseaux. Bien que plusieurs papillons montrent le phénomène d'iridescence, certains ne changent qu’entre quelques couleurs. En revanche, d’autres pourraient changer entre de nombreuses couleurs. On trouve la clé de ce phénomène à l’échelle nanométrique. À l'échelle nanométrique, il existe deux moyens principaux Pourquoi pas d'organiser?pour organiser les structures nanométriques. L’une de ces structures affiche un ordre nanométrique à long terme alors que l’autre affiche un ordre des structures nanométriques qui est quasi-ordonné, à savoir qu’il y a beaucoup de régions d’ordre éparpillés partout sur l’écaille de papillon. De ces deux moyens d’organiser les structures nanométriques, le deuxième appartient aux papillons qui affichent une iridescence changeante d’une moindre gamme de couleur.

En somme, lorsque les éléments nanométriques sont organisés de façon plus sporadique, la lumière incidente se diffuse de manière diffuse. Toutefois, lorsque les structures nanométriques des écailles de papillons s’arrangent de façon plus ordonnée, l’interférence lumineuse amène à des couleurs plus brillantes et à plus d'iridescence.

Tout cela pourrait sembler abstrait, donc par où pourrait-on commencer à approfondir ce sujet? En fait vous n’avez pas besoin de grands outils pour le faire même si ce phénomène se trouve à l’échelle nanométrique. On peut trouver une analogie utile même à l’échelle macro chez les carreaux Penrose. Un parquet en carreaux Penrose est construit à partir de deux carreaux qui font un motif non-périodique. Dans la nature et à l’échelle nanométrique, les carreaux Penrose se rencontrent chez les cristaux de flocons de neige.

Malheureusement, les écailles d’ailes de papillons ne peuvent pas être optimisés seulement pour l’émission de couleur. Elles servent également à la gestion de la chaleur. Il existe de nombreuses façons de créer une coloration moins iridescente en plus des structures quasi ordonnées, y compris l'utilisation des pigments au lieu de la coloration structurale. La coloration structurale pleine vient soit de l'interférence, de la diffraction, de la diffusion de la lumière ou de n’importe quelle combinaison entre eux.



Réponse : Correction : Les papillons de gerondif, postée le 28-10-2022 à 22:31:45 (S | E)
Bonsoir
Avez-vous jamais pensé à la raison pour laquelle (on dit plus souvent : Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certains papillons...) certains papillons affichent une gamme de couleur ( pluriel) plus grande que d'autres? Par exemple, le papillon morpho affiche une Pourquoi pas l’iridescence?

Le, article défini, indique que l'on sait de quoi l'on parle, que le sujet a déjà été mentionné ou que l'objet est disponible, là sous vos yeux. "Passe-moi le sel ! Les deux savent de quoi il s'agit et où il est. Si je dis : La nouvelle victime présentait la rougeur sur le front, c'est qu'il y a eu d'autres victimes avec la même rougeur sur le front et que les enquêteurs sont au courant de ce détail. Donc, si vous dites : le papillon morpho présente l'iridescence, c'est qu'elle a été mentionnée avant ou que le lecteur a été mis au courant avant. Or là, on est en début de texte et c'est la première apparition du mot, donc le lecteur n'est pas au courant d'un quelconque antécédent)

iridescence mais il ne varie qu’entre quelques nuances de bleu. Il y a également des papillons qui montrent de l’(j'aurais mis "une") iridescence de la gamme UV, ce qui leur permet une signalisation intraspécifique sans être vus par les prédateurs comme des oiseaux. Bien que plusieurs papillons montrent le phénomène d'iridescence, certains ne changent qu’entre (ne varient que de quelques couleurs serait plus courant) quelques couleurs. En revanche, d’autres pourraient changer entre (varier de) de nombreuses couleurs. On trouve la clé de ce phénomène à l’échelle nanométrique. À l'échelle nanométrique, il existe deux moyens principaux Pourquoi pas d'organiser? (on construit différemment, "j'ai le moyen de vous faire parler" et "j'ai trouvé plusieurs moyens pour financer mon voyage", j'ai l'impression que derrière un pluriel représentant des moyens différents, de convient moins bien. "J'ai les moyens de vous faire parler", ces moyens sont vus dans leur globalité. "J'ai plusieurs moyens pour le faire parler", ces moyens dont différents, séparés et je ne mettrais pas "de" dans ce cas. )

pour organiser les structures nanométriques. L’une de ces structures affiche un ordre nanométrique à long terme alors que l’autre affiche un ordre des structures nanométriques qui est quasi-ordonné, à savoir qu’il y a beaucoup de régions d’ordre éparpillés (si ordres est au pluriel, alors éparpillées s'accorde avec régions. Si d'ordre est au singulier et que "d'ordre éparpillé" signifie quelque chose scientifiquement, alors éparpillé s'accordera avec ordre)

partout sur l’écaille de papillon. De ces deux moyens d’organiser les structures nanométriques, le deuxième appartient aux papillons qui affichent une iridescence changeante d’une moindre gamme de couleur (pluriel?).

En somme, lorsque les éléments nanométriques sont organisés de façon plus sporadique, la lumière incidente se diffuse de manière diffuse. Toutefois, lorsque les structures nanométriques des écailles de papillons s’arrangent de façon plus ordonnée, l’interférence lumineuse amène à des couleurs plus brillantes et à plus d'iridescence.

Tout cela pourrait sembler abstrait, donc par où pourrait-on commencer à approfondir ce sujet? En fait vous n’avez pas besoin de grands outils (de gros moyens) pour le faire même si ce phénomène se trouve à l’échelle nanométrique. On peut trouver une analogie utile même à l’échelle macro chez les carreaux Penrose. Un parquet en carreaux Penrose est construit à partir de deux carreaux qui font un motif non-périodique. Dans la nature et à l’échelle nanométrique, les carreaux Penrose se rencontrent chez les cristaux de flocons de neige.

Malheureusement, les écailles d’ailes de papillons ne peuvent pas être optimisés(à accorder avec écailles) seulement pour l’émission de couleur. Elles servent également à la gestion de la chaleur. Il existe de nombreuses façons de créer une coloration moins iridescente en plus des structures quasi-ordonnées, y compris l'utilisation des pigments au lieu de la coloration structurale. La coloration structurale pleine vient soit de l'interférence, de la diffraction, de la diffusion de la lumière ou de n’importe quelle combinaison entre eux.entre elles, interférence, diffraction et diffusion sont trois mots féminins.



Réponse : Correction : Les papillons de bridg, postée le 25-01-2023 à 08:10:16 (S | E)
Remonté pour correction.



Réponse : Correction : Les papillons de uneetudiante18, postée le 25-01-2023 à 16:25:58 (S | E)
Bonjour

Merci infiniment d'avoir remonté ce poste.

Correction:

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certains papillons affichent une gamme de couleurs plus grande que d'autres? Par exemple, le papillon morpho affiche une iridescence mais il ne varie qu’entre quelques nuances de bleu. Il y a également des papillons qui montrent une iridescence de la gamme UV, ce qui leur permet une signalisation intraspécifique sans être vus par les prédateurs comme des oiseaux. Bien que plusieurs papillons montrent le phénomène d'iridescence, certains ne varient que de quelques couleurs. En revanche, d’autres pourraient varier nombreuses couleurs. On trouve la clé de ce phénomène à l’échelle nanométrique. À l'échelle nanométrique, il existe deux moyens principaux pour organiser les structures nanométriques. L’une de ces structures affiche un ordre nanométrique à long terme alors que l’autre affiche un ordre des structures nanométriques qui est quasi-ordonné, à savoir qu’il y a beaucoup de régions d’ordre éparpillées partout sur l’écaille de papillon. De ces deux moyens d’organiser les structures nanométriques, le deuxième appartient aux papillons qui affichent une iridescence changeante d’une moindre gamme de couleurs.

En somme, lorsque les éléments nanométriques sont organisés de façon plus sporadique, la lumière incidente se diffuse de manière diffuse. Toutefois, lorsque les structures nanométriques des écailles de papillons s’arrangent de façon plus ordonnée, l’interférence lumineuse amène à des couleurs plus brillantes et à plus d'iridescence.

Tout cela pourrait sembler abstrait, donc par où pourrait-on commencer à approfondir ce sujet? En fait vous n’avez pas besoin de gros moyens (de gros moyens) pour le faire même si ce phénomène se trouve à l’échelle nanométrique. On peut trouver une analogie utile même à l’échelle macro chez les carreaux Penrose. Un parquet en carreaux Penrose est construit à partir de deux carreaux qui font un motif non-périodique. Dans la nature et à l’échelle nanométrique, les carreaux Penrose se rencontrent chez les cristaux de flocons de neige.

Malheureusement, les écailles d’ailes de papillons ne peuvent pas être optimisés seulement pour l’émission de couleur. Elles servent également à la gestion de la chaleur. Il existe de nombreuses façons de créer une coloration moins iridescente en plus des structures quasi-ordonnées, y compris l'utilisation des pigments au lieu de la coloration structurale. La coloration structurale pleine vient soit de l'interférence, de la diffraction, de la diffusion de la lumière ou de n’importe quelle combinaison entre elles.



Réponse : Correction : Les papillons de gerold, postée le 25-01-2023 à 17:27:11 (S | E)
Bonjour

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certains papillons affichent une gamme de couleurs plus grande que d'autresespace avant le point d´interrogation? Par exemple, le papillon morpho affiche une iridescence mais il ne varie qu’entre quelques nuances de bleu. Il y a également des papillons qui montrent une iridescence de la gamme UV, ce qui leur permet une signalisation intraspécifique sans être vus par les prédateurs comme des oiseaux. Bien que plusieurs papillons montrent le phénomène d'iridescence, certains ne varient que de quelques couleurs. En revanche, d’autres pourraient varier xx il manque un mot nombreuses couleurs. On trouve la clé de ce phénomène à l’échelle nanométrique. À l'échelle nanométrique évitez cette répétition en utilisant un déterminant démonstratif, il existe deux moyens principaux pour organiser les structures nanométriques. L’une de ces structures affiche un ordre nanométrique à long terme alors que l’autre affiche un ordre des structures nanométriques qui est quasi-ordonné, à savoir qu’il y a beaucoup de régions d’ordre éparpillées partout sur l’écaille de papillon. De ces deux moyens d’organiser les structures nanométriques, le deuxième appartient aux papillons qui affichent une iridescence changeante d’une moindre gamme de couleurs.

En somme, lorsque les éléments nanométriques sont organisés de façon plus sporadique, la lumière incidente se diffuse de manière diffuse. Toutefois, lorsque les structures nanométriques des écailles de papillons s’arrangent de façon plus ordonnée, l’interférence lumineuse amène à des couleurs plus brillantes et à plus d'iridescence.

Tout cela pourrait sembler abstrait, donc par où pourrait-on commencer à approfondir ce sujetespace? En fait vous n’avez pas besoin de gros moyens (de gros moyens) répétition à enlever pour le faire même si ce phénomène se trouve à l’échelle nanométrique. On peut trouver une analogie utile même à l’échelle macro chez les carreaux Penrose. Un parquet en carreaux Penrose est construit à partir de deux carreaux qui font un motif non-périodique. Dans la nature et à l’échelle nanométrique, les carreaux Penrose se rencontrent chez les cristaux de flocons de neige.

Malheureusement, les écailles d’ailes de papillons ne peuvent pas être optimisés accord avec écailles seulement pour l’émission de couleur. Elles servent également à la gestion de la chaleur. Il existe de nombreuses façons de créer une coloration moins iridescente en plus des structures quasi-ordonnées, y compris l'utilisation des pigments au lieu de la coloration structurale. La coloration structurale pleine vient soit de l'interférence, de la diffraction, ou de la diffusion de la lumière ou , soit de n’importe quelle combinaison entre elles.



Réponse : Correction : Les papillons de uneetudiante18, postée le 25-01-2023 à 21:14:46 (S | E)
Bonsoir

Merci de votre correction.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certains papillons affichent une gamme de couleurs plus grande que d'autres ? Par exemple, le papillon morpho affiche une iridescence mais il ne varie qu’entre quelques nuances de bleu. Il y a également des papillons qui montrent une iridescence de la gamme UV, ce qui leur permet une signalisation intraspécifique sans être vus par les prédateurs comme des oiseaux. Bien que plusieurs papillons montrent le phénomène d'iridescence, certains ne varient que de quelques couleurs. En revanche, d’autres pourraient varier de nombreuses couleurs. On trouve la clé de ce phénomène à l’échelle nanométrique. Là, il existe deux moyens principaux pour organiser les structures nanométriques. L’une de ces structures affiche un ordre nanométrique à long terme alors que l’autre affiche un ordre des structures nanométriques qui est quasi-ordonné, à savoir qu’il y a beaucoup de régions d’ordre éparpillées partout sur l’écaille de papillon. De ces deux moyens d’organiser les structures nanométriques, le deuxième appartient aux papillons qui affichent une iridescence changeante d’une moindre gamme de couleurs.

En somme, lorsque les éléments nanométriques sont organisés de façon plus sporadique, la lumière incidente se diffuse de manière diffuse. Toutefois, lorsque les structures nanométriques des écailles de papillons s’arrangent de façon plus ordonnée, l’interférence lumineuse amène à des couleurs plus brillantes et à plus d'iridescence.

Tout cela pourrait sembler abstrait, donc par où pourrait-on commencer à approfondir ce sujet ? En fait vous n’avez pas besoin de gros moyens pour le faire même si ce phénomène se trouve à l’échelle nanométrique. On peut trouver une analogie utile même à l’échelle macro chez les carreaux Penrose. Un parquet en carreaux Penrose est construit à partir de deux carreaux qui font un motif non-périodique. Dans la nature et à l’échelle nanométrique, les carreaux Penrose se rencontrent chez les cristaux de flocons de neige.

Malheureusement, les écailles d’ailes de papillons ne peuvent pas être optimisées seulement pour l’émission de couleur. Elles servent également à la gestion de la chaleur. Il existe de nombreuses façons de créer une coloration moins iridescente en plus des structures quasi-ordonnées, y compris l'utilisation des pigments au lieu de la coloration structurale. La coloration structurale pleine vient soit de l'interférence, de la diffraction ou de la diffusion de la lumière, soit de n’importe quelle combinaison entre elles.

-------------------
Modifié par uneetudiante18 le 25-01-2023 21:16





Réponse : Correction : Les papillons de gerold, postée le 26-01-2023 à 16:09:40 (S | E)
Bonjour

Je vous propose deux petites corrections. Sinon, votre texte est maintenant correct, il est inutile de le poster à nouveau.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi certains papillons affichent une gamme de couleurs plus grande que d'autres ? Par exemple, le papillon morpho affiche une iridescence mais il ne varie qu’entre quelques nuances de bleu. Il y a également des papillons qui montrent une iridescence de la gamme UV, ce qui leur permet une signalisation intraspécifique sans être vus par les des prédateurs comme des les (plus naturel) oiseaux. Bien que plusieurs papillons montrent le phénomène d'iridescence, certains ne varient que de quelques couleurs. En revanche, d’autres pourraient varier de nombreuses couleurs. On trouve la clé de ce phénomène à l’échelle nanométrique. Là : là, il existe deux moyens principaux pour organiser les structures nanométriques. L’une de ces structures affiche un ordre nanométrique à long terme alors que l’autre affiche un ordre des structures nanométriques qui est quasi-ordonné, à savoir qu’il y a beaucoup de régions d’ordre éparpillées partout sur l’écaille de papillon. De ces deux moyens d’organiser les structures nanométriques, le deuxième appartient aux papillons qui affichent une iridescence changeante d’une moindre gamme de couleurs.

En somme, lorsque les éléments nanométriques sont organisés de façon plus sporadique, la lumière incidente se diffuse de manière diffuse. Toutefois, lorsque les structures nanométriques des écailles de papillons s’arrangent de façon plus ordonnée, l’interférence lumineuse amène à des couleurs plus brillantes et à plus d'iridescence.

Tout cela pourrait sembler abstrait, donc par où pourrait-on commencer à approfondir ce sujet ? En fait vous n’avez pas besoin de gros moyens pour le faire même si ce phénomène se trouve à l’échelle nanométrique. On peut trouver une analogie utile même à l’échelle macro chez les carreaux Penrose. Un parquet en carreaux Penrose est construit à partir de deux carreaux qui font un motif non-périodique. Dans la nature et à l’échelle nanométrique, les carreaux Penrose se rencontrent chez les cristaux de flocons de neige.

Malheureusement, les écailles d’ailes de papillons ne peuvent pas être optimisées seulement pour l’émission de couleur. Elles servent également à la gestion de la chaleur. Il existe de nombreuses façons de créer une coloration moins iridescente en plus des structures quasi-ordonnées, y compris l'utilisation des pigments au lieu de la coloration structurale. La coloration structurale pleine vient soit de l'interférence, de la diffraction ou de la diffusion de la lumière, soit de n’importe quelle combinaison entre elles.



Réponse : Correction : Les papillons de uneetudiante18, postée le 26-01-2023 à 17:09:25 (S | E)
Merci infiniment de votre aide et de votre gentillesse ! Vous êtes très serviable !

-------------------
Modifié par uneetudiante18 le 26-01-2023 19:02



-------------------
Modifié par uneetudiante18 le 26-01-2023 19:03






[POSTER UNE NOUVELLE REPONSE] [Suivre ce sujet]


Cours gratuits > Forum > Apprendre le français

 


> INDISPENSABLES : TESTEZ VOTRE NIVEAU | GUIDE DE TRAVAIL | NOS MEILLEURES FICHES | Les fiches les plus populaires | Aide/Contact

> NOS AUTRES SITES GRATUITS : Cours d'anglais | Cours de français | Cours de mathématiques | Cours d'italien | Cours d'allemand | Cours de néerlandais | Tests de culture générale | Cours de japonais | Rapidité au clavier | Cours de latin | Cours de provençal | Moteur de recherche sites éducatifs | Outils utiles | Bac d'anglais | Our sites in English

> INFORMATIONS : Copyright - En savoir plus, Aide, Contactez-nous [Conditions d'utilisation] [Conseils de sécurité] Reproductions et traductions interdites sur tout support (voir conditions) | Contenu des sites déposé chaque semaine chez un huissier de justice | Mentions légales / Vie privée | Cookies.
| Cours et exercices d'espagnol 100% gratuits, hors abonnement internet auprès d'un fournisseur d'accès. / Partager sur les réseaux